Le programme Twitter Amplify, un modèle rentable pour les chaînes de télévision?

twitter-social-tv
Pour monétiser son audience et profiter au maximum de son partenariat de plus en plus étroit avec les grandes chaînes de télévison, Twitter tente de développer la publicité à travers des tweets vidéos dits « sponsorisés ». Une recette qui semble marcher en Amérique du Nord et au Japon, et qui débarque en France.

Lancé en mai dernier par le site de microblogging, le programme Amplify réussit à réunir les gros networks américains. Désireux de profiter de la manne que représente l’audience social, les dirigeants de Bloomberg TV, Warner Music ou encore ceux de la Major League Baseball ont fait confiance au programme. Il faut dire que le concept a de quoi séduire. Basé sur la viralité, les tweets sponsorisés par les marques seront émis par les comptes des médias participants, pour ensuite être repris par leur base d’abonnés et toucher ainsi la plus large audience sociale possible.

Si twitter monétise ainsi son activité par la publicité, les chaînes tentent elles à la fois d’élargir leur public par un court extrait vidéo accompagné du hashtag de l’émission, mais aussi de séduire les annonceurs. Et le modèle peut prendre une envergure importante. CBS a ainsi rejoint à la fin du mois de septembre le programme pour promouvoir 42 émissions via des tweets vidéos sponsorisés. Une relation qui fait dire à Glenn Brown, en charge de Twitter Amplify, que le partenariat conclu avec CBS « est l’un des plus complet que pourra connaître le programme ».  

 TF1 premier partenaire en France

Mais qu’en est-il en France ? Rebaptisé Connect Amplify pour l’Europe, le programme a séduit les dirigeants de TF1 à la fin de l’été. Sur la même ligne directrice qu’en Amérique du Nord, le programme a déjà été mis à l’épreuve par la chaîne avec un de ses programmes phares, Danse Avec Les Stars. Les vidéos tweetées d’une durée de 30 secondes étaient précédées d’un spot publicitaire de 8 secondes de la marque Seat, associée à la chaîne pour la totalité de l’émission et qui sponsorisera ainsi 27 tweets pendants les heures de directs.

Pour la première de Danse Avec Les Stars dimanche soir, l’émission a comptabilisé 220 600 tweets, alors que la finale de la saison passée avait atteint la barre des 130 000 gazouillis. A priori une réussite pour TF1 qui devrait étendre le programme à une grande partie de sa grille et notamment aux évènements sportifs, dont les matches de l’Equipe de France de football, réunissant généralement de belles audiences.  

Un marché prometteur

Les autres chaînes françaises semblent elles pour l’instant attendre les éventuelles répercussions de l’arrivée de Connect Amplify, à la fois sur leurs programmes et leur audience sociale, mais aussi sur le comportement des annonceurs. Quoi qu’il en soit, les contrats conclus entres de grosses chaînes de télévision et Twitter ne semblent pas anodin. Les acteurs ne veulent pas rater la manne publicitaire en ligne qui émerge avec l’évolution des usages.

En effet, la part de la publicité sur internet s’accroit rapidement (particulièrement sur le mobile), et ce au détriment notamment de la télévision, même si elle reste très attractive pour les annonceurs. De plus, la vidéo sur le web affiche de réelles promesses, renforcée par la diffusion du multi-équipement (desktop, laptop, tablettes…) dans les foyers. Rien de surprenant donc à voir se développer des programmes publicitaires basés sur la vidéo, l’interactivité et le partage. Et qui devraient rapidement s’étendre à un grand nombre de chaînes françaises. 

Ronan Deniel

Explorateur du web et des télévisions dans un univers en (r)évolution.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.