Ils font la Social TV : Chrystel Rija Randrianasolo

IlsfontlaSocialTV-Chrystel-Rija-Randrianasolo

Ils font la Social TV – Episode 4 : Chrystel Rija Randrianasolo, Social Media Manager chez Lagardère Active.

Ce quatrième épisode de notre dossier vous fait découvrir une véritable passionnée des médias et de son métier. En effet, c’est avec un vrai dynamisme et toujours le sourire, que Chrystel nous explique son métier et sa future évolution face à des enjeux Social TV toujours plus importants.

SocialTV.fr : Pouvez-vous présenter votre parcours et la société Lagardère ?

Chrystel RijaChrystel Rija Randrianasolo : Après un cursus littéraire (« Lettres Modernes Appliquées » (LMA) à la Sorbonne Paris 4, « Langues Littératures et Civilisations Etrangères » (LLCE) malgache à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO)), j’ai suivi un Master spécialisé « Management de la Culture et des Médias » en alternance. C’est ainsi qu’en 2010, je suis arrivée chez Public Sénat, chaîne politique et parlementaire, aux côtés de Bérengère Farcot, responsable de publicsenat.fr et des projets numériques, en tant que Community Manager.

J’y ai découvert le métier. J’avais pour objectifs de développer la communauté Public Sénat sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, en tenant compte de la stratégie digitale préalablement établie. J’avais également pour mission de fédérer les communautés (Facebook et Twitter) autour des différents contenus de Public Sénat : promotion des émissions de la chaîne, relai des temps forts de la vie politique et mise en avant des contenus issus du fil info publicsenat.fr. S’agissant d’un sujet sérieux, les réseaux sociaux offraient de nouvelles possibilités sur la façon dont une chaîne telle que Public Sénat pouvait s’adresser à sa communauté. On a alors commencé à réfléchir à des animations ludo-éducatives, à des rendez-vous qui pouvaient mobiliser un grand nombre d’utilisateurs tout en parlant politique. C’était un vrai challenge, enrichissant !

A la suite de cette expérience chez Public Sénat, je suis arrivée en 2012 chez Lagardère Active au pôle Nouveaux Usages et Social Media, pour les chaînes de télé jeunesse et jeunes adultes (Gulli, MCM et June TV) auprès de Guilhem Ravet. Cette fois-ci, pour chacune des stratégies digitales mises en place, j’avais pour mission de réfléchir à la façon dont ces dernières allaient s’exprimer sur les réseaux sociaux. Du ludo-éducatif sur Gulli, un esprit blog sur June TV, en passant par de l’humour et du geek sur MCM, j’ai constaté l’étendue des possibilités que permettaient ces nouveaux espaces. Etre créatif tout en respectant l’ADN des marques pour lesquelles je travaille, dans le but de fédérer les téléspectateurs, voilà mon défi chez Lagardère.

Qu’est-ce qui vous a motivé à travailler dans ce domaine ?

La créativité, l’absence de frontières et la transversalité propre au Social Media Management m’ont tout de suite attirée. J’aime engager la discussion, j’aime écrire et j’aime le web ! Ce métier était fait pour moi ! Avec ces nouveaux médias, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Tout peut changer du jour au lendemain. Alors on teste de nouvelles façons de s’adresser à nos communautés, on ajuste et on continue d’apprendre. Bref, on doit toujours être sur le qui-vive, à l’affût des nouveautés, des « best practices » et des tendances à venir. Avec les multi- casquettes du CM, on ne s’ennuie jamais !

Quelles sont vos missions au sein de votre société ?

Comme la plupart des Social Media Managers, je suis le porte-parole sur les réseaux sociaux des marques pour lesquelles je travaille (Gulli, MCM et June TV). Mon rôle est principalement d’animer, modérer, fédérer nos communautés et recruter de nouveaux utilisateurs sur nos différents supports communautaires dans le respect de la ligne éditoriale de chacune des chaînes. J’ai également pour objectif de susciter l’intérêt des différentes communautés pour la programmation linéaire à travers des animations originales. Offrir du contenu attractif à nos utilisateurs sous-entend une veille constante des nouvelles tendances ainsi qu’une recherche et de la création de contenu propre à l’identité de chaque chaîne.

Mon rôle est d’attiser leur curiosité et de les fédérer autour des marques. Cela passe par la mise en place de rendez-vous, ce qui me permet d’instaurer un rythme et de nouvelles habitudes dans la vie des utilisateurs. Par exemple, sur MCM, chaque dimanche, place au « Fail », le samedi soir sur June TV, c’est « Tuto time » et le vendredi soir sur Gulli, c’est le #TOP3 du Gulli Replay ! Au milieu de ces petits plus, je rappelle aux communautés les différents temps forts de chacune des chaînes et je relaie en live l’actu chaude du moment.

Avez-vous des projets en cours ?

Le prochain projet concerne Tal, mais chut, je ne peux pas vous dévoiler la surprise ! Pour la découvrir, je vous donne rendez-vous mercredi 24 décembre sur la fan page Gulli OfficielTout ce que je peux vous dire, c’est que vous pourrez la retrouver le 31 décembre sur Gulli. La chaîne diffusera en exclusivité son concert « A l’infini Live Tour » !

Il y a-t-il un dispositif qui vous a particulièrement plu dans votre domaine ?

Le dernier en date est le dispositif dédié au late show de Jimmy Fallon. L’annonce de ce programme ultra populaire aux Etats-Unis a été tout simplement géniale à préparer. Repérage sur la toile des meilleurs GIFs, création de MEMES spécialement pour l’occasion et relai des « vidéos pépites » de l’émission. C’était vraiment sympa à préparer et très très drôle ! Toute cette promo est 100% MCM, ce qui veut dire que tout a été fait en interne, par nos soins. Enfin, j’ai live-tweeté la diffusion de sa première émission en France, c’était tout simplement génial. Tout le monde avait hâte de rencontrer le grand Jimmy Fallon et le voilà, à J+1 pour la première en France sur MCM. D’ailleurs, le show continue sur MCM ! #JimmyFallonMCM N’hésitez pas à vous rendre sur la chaîne Dailymotion officielle de la diffusion française pour retrouvez le meilleur du Tonight Show.

Comment voyez-vous se développer tout cet éco-système ?

La relation avec notre public va s’affiner de plus en plus. La télé va devoir s’adapter à l’accroissement de la mobilité des utilisateurs. Elle va devoir capter l’attention de son public dans un laps de temps assez court, tout en s’intégrant aux différentes activités de ce dernier. Pas facile ! Je pense que l’avenir de tout cet univers réside dans la créativité et la gamification. Bref, la clé du succès pour les chaînes de télé ? Du contenu frais et exclusif !

Avec le déploiement de la vidéo sur Facebook, de nouvelles façons de communiquer vont également apparaître ! En effet, le format autoplay développé par le réseau social (lancement d’une vidéo dans le newsfeed d’un utilisateur mais sans le son) devrait permettre aux différentes marques de toucher un public plus large. Pour les chaînes de télé, le défi est de taille. Elles vont devoir se renouveler sans cesse. La démultiplication des supports et des formats implique une nouvelle façon de penser ses contenus digitaux. Il va falloir évangéliser, sensibiliser davantage l’ensemble des équipes autour de ces nouveaux usages.

Pour finir, qui faudrait-il interroger pour enrichir ce dossier ?

Je vous invite à contacter Guilhem Ravet, Directeur Adjoint aux Nouveaux Usages et Social Media chez Lagardère Active.

Un grand merci à Chrystel Rija Randrianasolo pour avoir répondu à nos questions avec autant d’enthousiasme.

Vous aussi vous faites la Social TV ? Dites le nous !







Cédric Delblat

Passionné de Social TV, et plus largement par la télévision et les médias, je m’interesse fortement à toutes les problématiques liées à l’économie, les stratégies de communication digitales et l’avenir de l’audiovisuel. Manager, je suis en train de mettre en place ma société en production de contenus web et en stratégie digitale. Je donne également des cours d’économie audiovisuelle, d’enjeux de la télévision et de stratégies de communication digitales à l’université et dans divers établissements privés.


Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.