Sanjay d’Humières – Investir dans la qualité audiovisuelle

ilsfonlasocialtv-sanjay-dhumieres

Ils font la Social TV – Episode 6 : Sanjay d’Humières

Dans le cadre du dossier « Ils font la Social TV« , nous avons rencontré Sanjay D’Humières, le Directeur Générale de TVSocialite. Il nous présente son parcours, et les différents sujets de réflexions qui l’ont amené au choix de créer son entreprise.

SocialTV.fr : Bonjour Sanjay, peux-tu nous présenter ton parcours ?

Bonjour, je suis Sanjay d’Humières, directeur général de TVSocialite, une jeune start-up britannique spécialisé dans la télévision « sociale » et de « qualité ». J’ai reçu une formation plutôt atypique et fortement axé sur l’international ayant fait toutes mes études au Royaume-Uni durant lesquelles j’ai eu l’opportunité de faire une année Erasmus à Paris VII pour étudier l’économie des médias français. En 2005, licencié en « Production Audiovisuelle, Communication et Marketing » de la London Guildhall University, j’ai été nommé attaché de presse pour le lancement de l’A380 chez Airbus à Munich en Allemagne. En 2008 après une riche expérience, je suis rentré en France pour intégrer le département de communication interne du Groupe Alstom, équipementier ferroviaire et constructeur du célèbre TGV.

Après avoir participé à la mise en place des nouvelles plateformes des réseaux sociaux du Groupe Alstom, je de nouveau parti en Grande-Bretagne pour un master en « Media Management » à la University of Westminster. Mon mémoire de fin d’études portait sur les stratégies de Change Management au pôle jeunesse de la BBC et de l’impact du moral des salariés sur la qualité des programmes.

Le pôle Worldwide Entertainement de FremantleMedia à Londres me demande par la suite de l’aider à mieux comprendre l’impact de la Social TV sur les audiences des grandes émissions de télé-réalité dans plus d’une quinzaine de pays. C’était à un moment où la Social TV commençait à se développer fortement, alors même qu’elle existait déjà depuis longtemps. C’est seulement en 2011 que les acteurs de l’audiovisuel européen et américain ont commencé à croire en la monétisation du secteur.

Peux-tu nous donner plus de détails sur le dossier FremantleMedia dont tu nous parles ?

Le dossier expliquait que le succès de la Social TV dans ces émissions reposait essentiellement sur la bonne intégration des dispositifs dans les mécaniques des émissions afin d’inciter les téléspectateurs à participer et à partager leurs commentaires avec la production et d’autres internautes. J’avais souligné l’importance pour les producteurs de limiter la participation directe des téléspectateurs à travers des applications et de retenir un contrôle éditoriale en cas de basses audiences. Nous avons obtenu la preuve que la Social TV ne faisait pas une émission à elle seule mais qu’elle en était seulement une composante, comme le démontre le raccourcissement de la saison de Rising Star sur M6 et le non-renouvellement de The Singer Takes it All sur Channel 4 en Grande-Bretagne.

Après ce projet j’ai rejoint le département Marketing & Audiences de la BBC, en charge de la gestion des publics qui assistent aux grandes émissions du groupe telles que Strictly Come Dancing (Danse avec les Stars) et Top Gear.

Et après cette première expérience SocialTV ?

Fin 2013 après une longue réflexion, j’ai décidé de créer avec mes associés TVSocialite pour apporter une expertise britannique dans le domaine de la télévision en utilisant des outils innovants et de pointe qui permettront à nos clients d’accroître leurs audiences par le biais de la qualité plutôt que la simple quantité. Nous voulons contribuer à l’amélioration d’un maximum de contenus audiovisuels produits en France. Bien qu’une programmation de qualité soit déjà présente sur certaines chaînes, nous pensons qu’elles peuvent aller encore plus loin dans cette logique d’engagement de l’audience. Grâce aux outils que nous développons actuellement, nous souhaitons recueillir de la data précise et précieuse pour ensuite accompagner les producteurs et les diffuseurs de contenus audiovisuels. Nous apporterons en plus de la data nos connaissances et notre expertise pour aider nos clients à développer une base de téléspectateurs plus large et fidèle. L’objectif final est bien évidement de leur permettre d’accroître leurs revenus publicitaires corrélé à une augmentation de la visibilité de leurs marques.

Après une éxperience de presque trois ans à la BBC, je viens de quitter l’entreprise pour me dédier à ma start-up à plein-temps.

Qu’est-ce qui te rapproche ton poste à la SocialTV ?

Dans l’équipe que je dirige chacun apporte son expertise qu’il a acquise dans des univers différents. Pour ma part, mon rôle est d’analyser les conversations sociales de façon approfondie pour ensuite aider nos clients à mieux comprendre les attentes de leurs téléspectateurs. Pour mon équipe le monde de la Social TV est encore nouveau mais ils sont entre train de rapidement attraper le virus de la Social TV, secteur en métamorphose constante. Je suis entouré de personnes qui me font confiance et cela est très motivant.

Comment peut-on créer des très bons contenus qui puissent plaire au plus grand nombre ?

Pour créer des contenus de qualité il faut tout d’abord avoir de l’audace et toujours apporter une valeur ajoutée à son public, même dans des émissions de divertissement qui ne paraissent à première vue pas de ‘qualité’. Il ne faut pas avoir peur de l’échec en mettant à l’antenne des émissions qui font sortir le public de sa zone de confort et en écoutant avec attention le feed-backs qui suivent la diffusion et permettent l’amélioration des programmes.

Une volonté d’investir massivement dans la qualité audiovisuelle est requise de la part des chaînes. Il est nécessaire que ces dernières comprennent que le pari de la qualité est le seul qui accroisse les audiences et par conséquent justifie une augmentation des prix de vente des spots publicitaires. Si la ‘qualité télévisuelle’ est remise au cœur des stratégies et des visions des grands groupes médias nous pourrons regarder davantage de programmes de qualité en France qui rapportent de l’argent. L’exportation de ces contenus à l’international pourrait également devenir une source de revenu alternatif pour les chaînes.

Bio de TVS et Sanjay d’Humières

Sanjay d’Humières est directeur général de TVSocialite, jeune start-up britannique specialisé dans l’Engagement de l’Audience et de la Communication Digitale. Anciennement de la BBC, Sanjay à également travailler pour FremantleMedia UK dans le secteur de la SocialTV. Sanjay est diplomé en Media Management de la University of Westminster de Londres et de l’Université Paris VIII en Economie des Médias. @tv_socialite/@sanjaydhumieres

Julien Bichon

Co-fondateur et rédacteur en chef de SocialTV.fr, je suis actuellement responsable marketing pour une société de conseil en IT. Grand passionné de sport je m’intéresse de près à l’actualité de la Social TV.


Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.