Forum de Chaillot : stratégie européenne de la culture à l’ère du numérique

forum_chaillot_culture_socialTV-2
Sous l’impulsion du ministère de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti a invité l’ensemble des ministres européens les 4 et 5 avril derniers à débattre et construire une stratégie collective européenne de la culture à l’ère du numérique. Au total 15 ministres ainsi que le commissaire européen Michel Barnier, ou encore la directrice générale de l’Unesco, la Bulgare Irina Bokova qui ont répondu à l’appel de la France. L’ensemble des tables rondes et débats de ce Forum de Chaillot, était retransmis en direct via Dailymotion, accessible au public et invitant les artistes, les intellectuels, les institutions ou encore les entrepreneurs des industries créatives à participer.

Alors pourquoi parler de ce forum d’ordre politique sur un site spécialisé sur la Social TV, outre le fait que la social TV utilise les plateformes numériques de la TV aux réseaux sociaux, c’est tout simplement car ces futures décisions dictent les règles en terme de concurrence, en terme d’investissement obligatoire dans la création… Alors que la télévision française est dans l’obligation d’investir une partie de ses revenus dans la création (TV, cinéma…) ce n’est pas le cas des grands acteurs du web (Apple, Google, Amazon) dont l’activité se tourne aussi du côté de la télévision connectée et qui tirent profit (et beaucoup) de ses créations sans pour autant participer (financièrement) en amont à son investissement. 

30 ans de politique culturelle de l’U.E.

L’Union Européenne a dès le début voulu développé et protégé son héritage culturel riche et la vitalité de ses créateurs. C’est un levier d’attractivité très fort mais aussi un moteur important de l’économie européenne. En concentrant leurs actions et compétences les pays européens ont pu construire plusieurs programmes de soutien et de mise en valeur comme : les Capitales européennes de la culture, Europe créative, Media Europe, la défense de l’exception culturelle, la bibliothèque Europeana… Permettant de voir le jour à de multiples projets et co-productions de plusieurs pays. Dernièrement, l’Europe a tenu bon en excluant la culture des négociations commerciales avec les Etats-Unis. Dans son introduction, notre ministre de la Culture et de la Communication rappelle une étude européenne qui souligne que les industries créatives représentent 3,3% du PIB de l’Union Européenne (soit plus que l’industrie automobile) et que ces richesses crées entraînent l’économie d’autres secteurs d’activités, alors que les budgets consacrés sont les plus maigres (0,1%) et ont été les premières victimes des restrictions dues à la crise actuelle. 

Les enjeux du Forum de Chaillot

Face à la puissance croissante des géants américains du Web, l’Union Européenne se réveille et prend conscience de l’importance de la culture, de son épanouissement à sa protection. A l’ère du numérique et de la mondialisation, ce forum a l’ambition d’une remise à plat des différentes politiques des pays afin d‘harmoniser une stratégie et enfin peser face principalement aux grands groupes américains. Voici les priorités engagées lors de ce forum de Chaillot :

  • Prendre en compte les enjeux culturels dans les politiques de concurrence et de fiscalité et définir des règles spécifiques.
  • Encourager le développement de l’offre numérique grâce à un cadre fiscal reposant sur la neutralité technologique.
  • Affirmer le rôle central du droit d’auteur pour la création culturelle.
  • Valoriser les contenus culturels dans l’environnement numérique.
  • Mobiliser les ressources pour le financement de la création.
  • Faire de l’accès à la culture et l’éducation artistique un objectif partagé.
  • Valoriser la place de la diversité du patrimoine et des langues parmi les atouts de l’Europe.
  • Favoriser la prise en compte des enjeux culturels par la politique commerciale commune et dans l’action extérieure de l’U.E.

L’actualité amène d’autant plus un exemple avec l’arrivée prochaine de Netflix, qui inquiète déjà les acteurs télévisuels français, qui va tout comme ces confrères s’installer au Luxembourg afin de ne pas ou peu payer d’impôt dans les pays où il fera son chiffre d’affaire…

Sujets des tables rondes du Forum de Chaillot

  • Table ronde 1 : Qu’attendent de l’Europe les artistes et les penseurs ?
  • Table ronde 2 : La culture, un atout économique et social pour l’Europe
  • Table ronde 3 : La place du droit d’auteur dans le financement de la création à l’ère numérique
  • Table ronde 4 : Circuler, échanger, coopérer : l’Europe comme espace de création (partie 2)
  • Table ronde 5 : L’Europe, nouvelle frontière de la démocratie culturelle
  • Table ronde 6 : La culture à l’ère numérique : les nouveaux enjeux de la régulation

La Culture guidant l’Europe

L’enjeu principal restant une harmonisation de la fiscalité et l’installation d’une régulation commune afin de déjouer les optimisations fiscales dont jouissent les géants américains, et qu’ils contribuent (tout comme le font les chaines TV) au financement en amont de projet culturel. Si cette harmonisation vient à bout, cela pourrait insufflait un nouvel élan à une Europe plus unie et solidaire dans les autres domaines politiques.

Petit tour des phrases de ce forum

On retiendra :

« Le Pokemon a rapporté pendant 6 ans de suite au Japon plus d’argent que le budget de la culture en France » (Xavier Greffe, économiste, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

« Si l’Europe ne parle pas d’une seule voix, on est foutus » (le commissaire européen Michel Barnier)

« Dans le mot smartphone, la partie smart c’est nous ! […] Un téléphone comme ça coûte 500 euros. Si on enlève les images, la musique, les films qui sont disponibles, la valeur du téléphone tombe à 150 euros. Il serait légitime qu’une partie des 350 euros restants nous revienne » (Jean-Michel Jarre, artiste et président du Cisac)

 « On peut partager un gâteau qui a été cuisiné. Mais on ne finance pas un gâteau qui n’existe pas. » (Carlos dAsaro Biondo, le président de Google Europe)

On voit bien la position de Google à travers la remarque de son dirigeant Europe, qui est totalement « déconnecté de sens » car si on reste dans sa métaphore : il faut bien acheter les ingrédients pour le cuisiner ce gâteau…

Pour approfondir…

Julien Allard

Fort de plusieurs années d’expérience dans l’industrie de l’animation et du jeu vidéo, je rassemble désormais mes compétences et ma passion pour toutes les innovations interactives dans le développement de projet transmedia… avec du second écran !

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.