Le Futur de la Social TV ? Le m-commerce !

m-commerce

La montée du commerce mobile va bouleverser les habitudes dans le monde de la Social TV. Moins passifs que jamais, les téléspectateurs pourront acheter en un clic (ou un tweet) les produits présentés. Attention aux achats compulsifs ?

Imaginez : vous interagissez avec votre série préférée, confortablement installé devant votre téléviseur; vous patientez sur le quai du métro et rattrapez les séquences de la veille, quand une publicité (ciblée, bien entendu) retient votre attention. Vous décidez d’acheter le bien convoité.

Aujourd’hui, votre réaction sera probablement : « Vite, je note l’article dans ma liste de courses avant de l’oublier ». Au mieux, vous allez sur le site de la marque, vous vérifiez les conditions et les moyens de payement, vous vous mettez en quête de votre carte de banque, éventuellement du lecteur de carte, vous suivez la procédure avec ses codes et validez (enfin !) votre achat.

En clair : c’est long. Et inutile de dire que votre émission a continué sans vous attendre.

Heureusement, les choses bougent dans ce monde de l’instantanéité. Le m-commerce, diminutif de mobile-commerce va venir changer la donne. Concrètement, vous pourrez utiliser votre smartphone (ou votre tablette) pour payer vos achats en ligne. Dans la pratique, plusieurs types de fonctionnement vont coexister. L’un des plus répandus sera l’utilisation de digital wallets, soit des portefeuilles virtuels où vous pourrez glisser vos cartes de payement (mais aussi vos coupons et cartes de fidélité). Au moment de payer, une notification push réveille la wallet du smartphone, vous sélectionnez la carte souhaitée et introduisez un code spécifique (de quatre à six chiffres). Voilà, c’est payé !

Mieux, d’autres pistes sont actuellement explorées pour vous simplifier encore plus la vie. Avec son système de reconnaissance digitale, les iPhones d’Apple pourraient autoriser les payements à partir de l’empreinte de vos doigts. De son côté, Twitter envisage un partenariat avec la start-up Stripe (spécialisée dans l’intégration de systèmes de transactions financières sur les sites et applications mobiles) pour organiser des payements d’un simple tweet, tout cela sans quitter le réseau social ou remplir un long formulaire. Il se murmure également que Facebook plancherait sur d’autres solutions pour favoriser le f-commerce (commerce via Facebook)…

Le payement mobile via smartphone

Rapidité, efficacité et surtout gratuité. L’utilisateur n’aura pas à ouvrir son portefeuille (si ce n’est pour mettre ses cartes dans son wallet) pour profiter des m-services. Ceux-ci seront pris en charge par les entreprises et organisations qui intégreraient le système à leur site ou application, pour un coût de quelques cents la transaction.

Si vous doutez de l’intérêt des entreprises pour cette solution, sachez que l’institut d’étude Juniper Research prévoit que les payements mobiles passeront de 182 milliards de dollars en 2013 à 707 milliards de dollars en 2018 !

Autant dire que le gâteau fait déjà saliver de nombreux acteurs, avec entre autres : Apple, Google, Amazon, PayPal, Square, MasterCard, Orange, etc. Entre acteurs traditionnels de la téléphonie ou du secteur bancaire et les nouveaux entrants, la concurrence sera rude. L’objectif sera d’imposer un standard simple, ergonomique et surtout d’une sécurité sans faille ! Un véritable casse-tête auquel s’ajoute l’éducation du public à cette nouvelle pratique… tout cela sans en faire bénéficier son concurrent !

Attendez-vous donc à des campagnes agressives accompagnées de partenariats exclusifs au gré des accords noués avec les marques.

Les entreprises partenaires joueront très logiquement la carte de la Social TV. Les publicités sur le Premier ou Second Ecran tenteront de récupérer les followers et ambassadeurs de la marque et de monétiser les investissements dans les réseaux sociaux en leur proposant d’acheter directement leur produit. Vu la qualité du ciblage de la publicité, on peut parier que la tentation sera grande pour le téléspectateur, pris dans l’euphorie de son émission, de valider son achat d’un simple tweet ou d’accéder à du contenu exclusif moyennant finance.

Alors, entre crainte et engouement, quelles sont vos réactions face au m-commerce et sa relation avec la télévision ?

François Jacques

Hello ! Je suis un jeune belge diplômé en journalisme, sciences politiques et en gestion. Après avoir suivi une formation et monté un pilote d’émission sociale, j’ai attrapé le virus de la Social & Connected TV ! Un virus que je partage avec beaucoup d’enthousiasme !

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.