Cut! bilan sur le dispositif transmedia

Cut-SocialTV
Un mois après son lancement sur France Ô, petit bilan sur la série CUT! et son dispositif transmedia mis en place par Bigger Than Fiction.

Tout d’abord, CUT!, c’est l’histoire de Laura, une mère célibataire, contrainte de retourner à La Réunion avec son fils unique de 17 ans, Jules, pour vivre aux cotés de sa belle-famille.

La série est composée de 70 épisodes de 26 minutes, diffusés quotidiennement sur France Ô depuis le 30 septembre.

Jusque-là, rien de très original. Oui mais voilà, la série ne se passe pas qu’à la télévision ! En effet, depuis son lancement, Jules, le fils de l’héroïne de la série, prend vie également sur les réseaux sociaux à travers son profil Facebook et son compte Twitter.

Au terme de ce 1er mois de diffusion, Jules a plus de 22 000 fans et plus de 1 200 followers qui suivent sa vie…presque ordinaire.

facebook cut

Photos des plus réalistes avec ses amis, sa famille, sa petite-amie, statuts sur ses états d’âme, vidéos dans lesquelles Jules pose des questions aux fans… on a rarement vu un contenu « annexe » aussi riche pour une série ! En tout, c’est plus de 400 séquences vidéo, photos ou textes qui ont été spécifiquement écrites et mises en scène en amont, sous la direction de Bertrand Cohen et avec la collaboration de Bigger Than Fiction. Une marge est prévue pour réagir sur l’actualité et plusieurs « scénarios » sont prévus en fonction de la réaction des fans. Par exemple, il a été demandé aux fans de voter pour la tenue de Jules le jour de sa rentrée des classes, leurs réponses ont conditionné la réaction sur les réseaux sociaux, alors que la tenue à la TV ne changeait pas, puisque l’épisode était enregistré depuis plusieurs mois. 

La chaine Youtube de Jules compte plus de 400 abonnés pour 47 vidéos, chacune d’entre elles compte en moyenne entre 1 000 et 4 000 vues. La vidéo la plus populaire comptabilise plus de 6 000 vues, et il s’agit d’une séquence avec Jules et sa mère sur le chemin du lycée.
 

L’audience sur Facebook est jeune, et plutôt féminine (les jeunes filles de 13 à 25 ans représentent plus de la moitié des fans). Et un tiers des fans sont réunionnais.
 
Les fans jouent le jeu avec ce procédé transmedia et s’adressent directement au personnage, bien que conscients que tout ça soit fictionnel. Chacun de ses posts sur Facebook génère plusieurs centaines de j’aime et de commentaires auxquels Jules prend plaisir à répondre, ainsi qu’à une cinquantaine de messages privés par jour.
 
Cut, réaction des fans
 
Le bilan est donc très positif pour ce dispositif inédit en France, qui permet au public adolescent de rentrer en contact avec son héros préféré et de créer un lien affectif entre fiction…et « réalité ».

 

Un merci spécial à Edouard Gasnier directeur associé de Bigger Than Fiction pour ses réponses !

Julie Rageys

Community manager, ancienne assistante de prod, passionnée par les séries télévisées et un peu (beaucoup) fangirl.
Je suis ouverte aux opportunités professionnelles.


2 commentaires

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.