Le service public se mobilise contre l’homophobie

homos2
France 2 diffusera mardi 9 décembre ‘Infrarouge’ à 22h45, magazine dans lequel vous pourrez retrouver un documentaire d’Eric Guéret et de Philippe Besson: ‘Homos, la haine’ qui sera accompagné d’une plateforme de témoignages. Après les viols, le racisme ordinaire et les femmes battues, c’est donc l’homophobie que dénonce le service public. Par ailleurs, le programme sera Live Tweeté par la chaîne avec le hashtag #Homoslahaine.

Le documentaire, produit par Morgane Production s’attache aux témoignages de 9 gays et lesbiennes. Les lecteurs de Télérama ont eu l’occasion de le découvrir en avant première sur le site, puisque le documentaire était disponible le 9 décembre jusqu’à 11 heures dans son intégralité. La mise en scène est épurée et minimaliste: les témoins (parmi lesquels les fans de Plus Belle la vie reconnaitront Laurent Kerusoré) sont assis face caméra, devant un fond vert où ont été incrustés des paysages. Avec ce choix de mise en scène, l’immersion est facilitée. Rejet de la famille, violence physiques et mentales, suicide, les témoins sont d’âge et d’origine différents, mais leurs mots sont simples et directs.

Faire Témoigner.

Si dans le documentaire, on observe très clairement ce choix de représenter une grande diversité de témoins; il est encore plus évident dans la plateforme de témoignages. Derrière ce projet on trouve l’agence La Netscouade et France Tv Editions Numériques. Les manifestations de cette homophobie sont nombreuses, et donc, nombreux sont les témoignages envoyés par les internautes. Ces témoignages sont présentés sous la forme de textes; mais d’autres sont lus, face caméra également, par des personnalités: Roselyne Bachelot, Gérard Jugnot, Nolwenn Leroy, Lilian Thuram. Le dispositif a cela d’intéressant qu’il permet à toutes ces personnes d’ évoquer une situation difficile tout en ayant la sécurité de l’anonymat. De plus, la multitude de ces témoignages peut éventuellement permettre à toute personne concernée par ce sujet de se sentir moins isolée. Au coeur du dispositif: leurs paroles. Ainsi,  ces témoins deviennent co créateurs, collaborateurs, où chaque témoignage sera une nouvelle pierre apportée à l’édifice.

Informer.

Là est l’intérêt de ces plateformes que France TV a proposé jusqu’à présent: faire témoigner et informer. Dans le cas présent, il s’agit d’informer sur comment signaler un contenu homophobe. Sont également proposés cinq dossiers; chacun d’eux étant constitué d’articles, d’interviews, d’infographies, de liens utiles :

*L’homophobie sur Internet est elle vraiment inévitable?
*L’homosexualité dans le monde du travail
*Homosexualité et famille: une association heureuse
*Homosexualité à travers le monde
*Evolution juridique et sociétale de l’homosexualité en France
Belle initiative donc de France TV qui continue d’offrir à ses téléspectateurs et internautes de nombreux exemples de mobilisation autour de faits de société.

Célia Ramain

Ex assistante de programmes tv internationaux et ex assistante de prod’, passionnée par le transmedia, je travaille actuellement avec une société de production sur un projet alliant transmedia et pédagogie.


Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.