Chromecast : la révolution Google arrive chez vous !

Pour tous les connectés que vous êtes, voici un équipement qui devrait très rapidement vous séduire, et devenir même indispensable. Si le transfert de contenus d’un périphérique (ordinateur, smartphone ou tablette) n’est pas nouveau depuis le développement des téléviseurs connectés, Google a cependant présenté ce mercredi un appareil pratique et compact accessible à tous, le Chromecast.

Connecter tous les écrans ensemble, une idée pas si nouvelle

Depuis de nombreuses années, nous assistons à l’émergence de contenus accessibles sur de nombreux supports de visionnage. Du smartphone à la tablette, en passant par l’ordinateur, il n’est pas rare que nos appareils possèdent de nombreux fichiers, ou que leur accès à internet nous permette de visualiser une multitude de programmes. Le problème réside cependant dans la taille de nos écrans et dans le confort du visionnage. En effet, la télévision reste l’écran roi de nos foyers, notamment grâce à sa dimension affective et le rendez-vous qu’elle propose, en offrant la possibilité de partager un moment convivial ou de détente, mais également grâce à une diagonale d’écran de plus en plus étendue. Nous ne possédons plus de téléviseur, mais parfois de véritables écrans de cinéma ! Normal donc qu’un géant tel que Google se lance dans la proposition d’une technologie qui bascule immédiatement le contenu de nos appareils mobiles vers ce cher téléviseur.

L’idée n’est pas nouvelle puisque de nombreux constructeurs réalisent déjà des propositions étonnantes. D’AirPlay lancé par Apple, à la présence sur les télévisions connectées du WiFi, du DLNA (Digital Living Network Alliance) qui rendent tous les écrans accessibles entre eux, ou encore à Miracast par exemple (même idée interactivité entre les écrans via le WiFi), cela fait longtemps que les acteurs du secteur se sont lancés dans la conquête de la mise en réseau de tous nos appareils et écrans.

Posséder une télé connectée chez soi…sans en avoir une !

D’après ce que communique Google, les Etats-Unis possèdent déjà ce gadget depuis 2013 et des milliers d’exemplaires auraient été vendus. En quoi cela consiste-t-il donc ? Tout simplement en une clef qui sert d’adaptateur et qu’il faudra connecter sur le port HDMI de votre télévision. Grâce à l’utilisation ensuite du réseau WiFi de votre maison, tous les écrans deviennent accessibles entre eux. Le but est donc simple : profiter de tout ce qui vous fait envie en provenance de vos appareils aux écrans plus réduits sur la grande taille de votre téléviseur.

Comme il suffit d’un port HDMI et d’une connexion domestique, cette clef vous propose surtout de posséder les avantages d’une télévision connectée sans pour l’instant en posséder une, en attendant sûrement qu’elles se banalisent et que leur prix diminue donc. Votre smartphone, quant à lui, pourra être utilisé comme une télécommande. L’avantage, c’est que Chromecast permet d’utiliser les deux systèmes d’exploitation les plus communs en téléphonie, Android ou iOS, et surtout que cette clef est compatible avec toutes les télévisions (à condition d’avoir un port HDMI bien sûr). Elle sera vendue au prix réduit de 35€ et est disponible dès aujourd’hui en Allemagne, au Danemark, en Espagne, en Finlande, en Italie, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Suède, au Canada, et en France donc.

De nombreux partenariats en cours

Mais attention, pour l’instant, vous ne posséderez pas chez vous un véritable écran possédant la combinaison d’internet et de la télévision classique. Vous pourrez profiter des contenus provenant de sociétés avec lesquelles Google a passé un accord. Cela consiste bien évidemment en toutes les plateformes déjà possédées par la marque comme YouTube, ou les films et musiques de Google Play, et Chrome. Mais vous pourrez également déjà profiter de Canalplay (VOD du groupe Canal) ou Pluzz (replay de France Télévisions), et même SFR TV, seul opérateur qui a accepté pour l’instant de vendre le produit.

Ce marché est actuellement pris d’assaut par tous les développeurs informatiques qui planchent pour proposer des applications futures. Une chose est sûre, la frontière entre télévision et internet s’estompe de plus en plus. Et si le modèle économique n’est pas encore trouvé, il devrait avec Chromecast profiter à Google. Car en visionnant toujours plus de contenus, et ce, sur l’écran de télévision principal, les foyers vont être soumis de plus en plus à des publicités adaptées. Le modèle économique se cherche sûrement encore mais l’effacement des barrières entre la télévision et internet est bien en train de disparaître. L’avantage des consommateurs ? Pouvoir accéder à toujours plus de contenus, parfois innovants, et voir la création perdurer face aux mutations technologiques.  

Cédric Delblat

Passionné de Social TV, et plus largement par la télévision et les médias, je m’interesse fortement à toutes les problématiques liées à l’économie, les stratégies de communication digitales et l’avenir de l’audiovisuel. Manager, je suis en train de mettre en place ma société en production de contenus web et en stratégie digitale. Je donne également des cours d’économie audiovisuelle, d’enjeux de la télévision et de stratégies de communication digitales à l’université et dans divers établissements privés.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.