Meilleures pratiques 2013 du Second écran selon Vast media et le Mipcom

meilleures-pratiques-second-ecran-2013-socialtv
Le MIPCOM avait déjà commandé une étude des tendances de la Social TV en début d’année 2013, et cette fois avec l’expertise de Vast Media, il fait le bilan des meilleures pratiques d’utilisation du second écran dans les programmes audiovisuels du monde entier. Un petit récapitulatif pour retenir ce qui a suscité le plus d’intérêt social, les bonnes astuces d’engagement du spectateur mais aussi les nouvelles interactions avec le public.

Le Marché Audiovisuel du MIPCOM est un bon capteur pour faire un point sur ce qui fonctionne ou non dans les nouveaux formats intégrants un second écran à travers le monde, mais aussi une belle vitrine des futurs programmes qui seront à l’antenne. C’est d’ailleurs au dernier MIPCOM qu’M6 a dégoté « RIsing Star », le télé-crochet connecté, après avoir cartonné en Israël.

mipcom-second-ecran-socialtv

Le constat indéniable est que le second écran a bel et bien pris son ampleur en 2013, et s’implante désormais un peu plus dans les programmes. Néanmoins, on retrouve toujours les 3 utilisations principales du second écran, souvent combinées ensemble, à savoir : l’affichage de commentaires (des spectateurs / fans / communautés), le live-streaming et l’écran compagnon (agrégateur de contenu complémentaire). 

Même si la plupart des chaines télévisées ont leur propre technologie de connexion au second écran, les applications continuent d’intégrer les réseaux sociaux habituels (tels Twitter, Facebook, Instagram...) pour la simple et bonne raison que cela permet de promouvoir au-delà du moment de la diffusion du programme et de son application second écran. Cela étant particulièrement vrai pour les événements en direct où il y a autant de tweets avant et après que pendant la diffusion. Grâce et à travers le hashtag, l’agrégation de contenus va plus loin sur le second écran, en plus de réunir les éléments fournis par la chaîne TV, elle ajoute les productions créées par les spectateurs eux-mêmes, les plaçant très souvent au même niveau. Ainsi le programme dispose de contenus gratuits supplémentaires, et la contribution du public non seulement fédère une communauté autour du programme, mais en fait aussi sa promotion par extension.

second-ecran-canal+-socialtv

L’écran compagnon est toujours sources d’informations complémentaires comme des statistiques sportives ou des contenus inédits, mais l’élément qui se démarque pour 2013 est la dimension participative des programmes. En effet, que ce soit du simple sondage au choix d’une caméra, tous ont en commun d’étendre l’expérience de visualisation du public. Allant jusqu’à faire participer le spectateur, en gamifiant son usage de la tablette et impliquant ces décisions dans le programme. Alors que d’un côté la nouvelle génération de consoles de jeux vidéos ont des manettes second écran ( Wii U / Ps4-PS Vita / X Box-Windows Phone…), la télévision sociale va de plus en plus tendre vers des programmes interactifs et participatifs où le second écran sera aussi la manette de jeu du spectateur.

Voici quelques exemples :

Au dernier « Video Music Awards« , MTV permettait au spectateur de voir ce qu’il souhaitait, en ayant le choix entre 10 cadrages caméra différents (les coulisses, le tapis rouge, la scène...).

Principe que l’on retrouve aussi dans l’application compagnon de Canal+, pour les matchs de football, avec le choix de la caméra. Elle intègre aussi les statistiques visuelles du match, des joueurs, les ralentis mais aussi les fils Twitter des commentateurs de la rencontre.

Les traditionnels votes sms sont remplacés par des hastags dans « Premios tu mundo » pour décerner un prix à sa star préférée.

Dans « The Voice » versions UK et Pays-Bas, le spectateur est mis à la place d’un des membres du jury et constitue ainsi son équipe. Système que l’on retrouve dans la nouvelle saison de The Voice sur TF1. Même utilisation dans « Battle of the Blades » au Canada (compétition de patinage en couple) où l’on attribue des notes comme un juré.

 Dans la série TV « Hawaii 5.0 » sur CBS et M6 en France, le spectateur avait le choix entre 3 coupables potentiels. Trois fins possibles selon les votes des spectateurs sur les réseaux sociaux.

Je vous invite à feuilleter ce « best-of » du second écran plus en détail ici : Best of Second Screen

Sources :http://www.my-mip.com Photo : http://www.oezratty.net

Julien Allard

Fort de plusieurs années d’expérience dans l’industrie de l’animation et du jeu vidéo, je rassemble désormais mes compétences et ma passion pour toutes les innovations interactives dans le développement de projet transmedia… avec du second écran !

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.