Canal+ arrive sur Youtube dès décembre

c_maxime_bruno_canal_0

La chaîne payante Canal+ a annoncé son arrivée sur Youtube, à partir du mois de décembre, certains de ses programmes seront en effet diffusés hors antenne sur des chaînes Youtube dédiées. Un accord entre le géant du web et le groupe média qui témoigne d’une stratégie orientée vers les nouveaux usages de consommation.

Certains programmes gratuits de Canal+ bénéficient d’une forte notoriété sur le web et d’un potentiel viral important, à l’image des Guignols, du Petit Journal ou encore de Groland, et représentent pour la chaîne de véritables « marques » à valoriser. Consciente de cela et soucieuse de toucher un public toujours plus large, elle signe donc un accord avec Youtube pour le lancement d’une vingtaine de chaînes dès décembre : les internautes pourront retrouver ou découvrir une partie de ses programmes directement en ligne, via la plateforme de contenus vidéos qui génère plus de 25 millions de visiteurs uniques quotidiens en France.

Rodolphe BelmerCanal+ disposait déjà d’une chaîne Youtube pour le Palmashow, diffusé à l’antenne sur D8, et confirme par cet accord une stratégie de plus en plus orientée vers le web. Rodolphe Belmer, directeur général adjoint du groupe, souligne en effet le caractère propre du « mode de consommation, de production et de monétisation » du média internet et réaffirme la volonté de Canal de « l’appréhender comme tel, en lançant des expressions uniquement destinées à ce monde ouvert. »

Car il ne s’agit plus ici de simplement décliner l’offre TV à différents écrans à travers notamment les plateformes de replay, mais bien de développer une offre répondant aux nouveaux usages de consommation. Avec des spectateurs toujours plus volatiles, « pressés » et zappeurs, un raisonnement par programmes courts et une segmentation par « émissions-marques » pourrait permettre de répondre à un nouveau rapport aux contenus vidéos.

Le web pourrait également être, pour Canal+, un terrain d’expérimentation : tests en avant-première d’épisodes pilotes, mais aussi tests des futurs nouveaux visages du groupe. Parmi la vingtaine de chaînes qui verra le jour, Canal Factory sera en effet dédiée au test des nouveaux talents repérés par le groupe. Une façon de se « frotter » au public et de rencontrer une audience, avant de devenir, pourquoi pas, un nouveau visage de l’antenne. C’est une recette éprouvée puisque c’est sur Youtube que certaines des nouvelles recrues de la saison 2013 avaient fait leurs armes, comme Maxime Musquat qui officie désormais au Petit Journal.

A l’heure des questions sur la monétisation du web pour les acteurs de l’audiovisuel, ce partenariat se révèle également être un excellent terrain pour expérimenter une nouvelle source de revenus. La régie publicitaire de Canal+ sera en charge de la commercialisation des chaînes, et un partage des revenus est prévu entre le groupe et Youtube. Outre l’intérêt financier qu’elle y trouve, la plateforme se réjouit du développement de tels partenariats car elle souhaite diffuser de plus en plus de contenus professionnels et confirmer sa place dans la délinéarisation de l’offre télévisuelle.

Rendez-vous donc en décembre pour découvrir ce que nous réserve cet accord et observer s’il a suscité d’autres partenariats entre Youtube et des chaînes concurrentes!

Klervi Dalibot

Actuellement responsable marketing dans la culture. Passionnée des médias, je m’intéresse particulièrement aux nouveaux usages de consommation audiovisuelle.

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.