Facebook : Un pas de plus dans l’écosystème de la Social TV

L’arrivée, il y a quelques semaines, des hashtags sur Facebook, ajoutée aux « check-in », illustre bien son envie de devenir un acteur majeur de la « live Social TV ». Comme nous vous le disions dans l’article : « Les obstacles que la Social TV doit encore surmonter », Facebook est un immense espace, rempli de communauté fans de programmes et où les échanges sont nombreux, surtout avant et après leurs diffusions…

Toutefois, Facebook représente une opportunité énorme pour les producteurs, diffuseurs et annonceurs qui souhaitent « faire parler » de leur émissions en direct. A ce propos, Justin Osofsky, qui supervise les partenariats du réseau social, nous fait part de l’exemple de l’épisode 9 « The Rains Of Castamere » de la saison 3 de Game of Thrones, qui fût mentionné 1,5 million de fois pendant sa diffusion sur Facebook, avec une audience estimée à 5,2 millions de téléspectateurs.

Notons quand même que Twitter apparaît encore comme la plateforme la plus attractive et la plus crédible pour les annonceurs concernant la Social TV : les hashtags Twitter ont été mentionnés dans près de 50% des publicités pendant le Super Bowl alors que le pourcentage tombe à 8% pour les pages Facebook et la plateforme s’est associée à Nielsen pour la création d’un nouveau baromètre : le Nielsen Twitter TV rating.

Aussi, Twitter a lancé Twitter Amplify, permettant aux marques de partager des clips vidéos dans leurs tweets et a également annoncé l’arrivée des TV-targeted Promoted Tweets : des tweets sponsorisés envoyés aux twittos ayant regardé un programme au cours duquel une publicité d’une marque a été diffusée. Lorsque nous parlons de hashtag, nous pensons de suite à Twitter, et non pas à Facebook. De fait, il paraît sage de présumer que ce nouveau « réflexe » va mettre du temps à s’implanter auprès des publics.

Hashtag Facebook #NBAFinals

Pourtant, Facebook veille à démontrer son importance au sein de l’écosystème. Assurément, les hashtags permettent de rendre public les statuts et conversations liés aux hashtags, et ce n’est qu’un début, selon Justin Osofsky. De fait, les acteurs de mesures liées aux programmes TV se devront de considérer ces données, apportant ainsi plus de crédibilité au réseau. Durant le « Lost Remote Show » à New York, le CEO de SocialGuide (racheté par Nielsen), Andrew Simosi, a confirmé que ces dernières seraient prises en compte dans les prochaines mesures de Social TV. Et c’est aux BET Awards, dimanche dernier, que sont apparus pour la première fois les hashtags Facebook.

Dès lors, bien que Twitter semble posséder une large avance dans le domaine de la Social TV, Facebook redouble d’efforts afin de s’implanter également sur ce territoire. Pensez-vous que Facebook pourra rattraper son retard ?

Source.

Marina Carlos

Actuellement en recherche d’emploi dans le Social Media et/ou la Social TV, je scrute l’actualité de cette dernière, notamment concernant les séries TV.

6 commentaires

  1. Landspurg dit :

    Les usages facebook/Twitter ne sont pas les memes, surtout pendant le live, mais il y a effectivement pas mal d’opportunités pour Facebook. Neanmoins, pour les mesures de hashtag justement, il y a encore beaucoup a faire puisqu’aujourd’hui il n’est quasiment pas possible de mesurer ces conversations pour des acteurs comme nous

    • Marina Carlos dit :

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! En effet, les usages sur Twitter et Facebook sont différents, notamment pendant le live, mais il semblerait que ce dernier souhaite tout de même concurrencer Twitter sur ce terrain, avec ses nouvelles fonctionnalités, et rendre le réseau de moins en moins « privé » pour des interactions plus fluides entre les nombreux utilisateurs durant les live (ou même tout court ?).

      Par ailleurs, pouvez-vous nous en dire davantage concernant les dispositifs devant être mis en place par Facebook afin de vous permettre de mesurer les conversations ?

      Très bon après-midi !

  2. À mon humble avis, ce n’est pas avec l’adoption de hashtags que Facebook récoltera beaucoup plus d’interactions live durant les moments d’écoute surtout pas auprès d’un auditoire plus âgé. Ce procédé permet sans contre dit de faciliter l’accès au contenu et d’en simplifier la promotion mais ne stimule pas nécessairement les habitudes potentielles de discussion en live. De plus, le design des interfaces de Facebook, d’avantage orienté sur les contenus publiés par les administrateurs, ne semble pas adapté à une conversation. En ce sens Twitter est bien mieux armé. En contre parti, le groupe de Mark Zuckerberg possède une plateforme plus adéquate en ce qui à trait à la diffusion de contenus complémentaire de tout genre.

    • Marina Carlos dit :

      Bonjour Frédérick,

      Merci beaucoup pour votre avis !

      Je vous rejoins concernant le fait que l’adoption des hashtags par Facebook ne va pas forcément générer plus d’interactions pendant les programmes mais il me tarde tout de même de voir les premiers chiffres concernant ces dernières ainsi que ce que le réseau nous réserve, même si je pense également que celui-ci est plus adapté pour du bridge content.

      Très bonne journée !

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.