M6 veut bousculer le divertissement Social TV avec « Rising Star »

C’est l’événement le plus attendu dans le domaine des télé-crochets : M6 va lancer « Rising Star », son nouveau programme pour dénicher le prochain talent. Si la proposition de découverte de talents n’est pas nouvelle, les chaînes se démarquent par des stratégies Social TV ambitieuses. M6 ne dément pas à ce nouvel adage…

Les télénautes influençent le programme

Dans le milieu passionnant du divertissement audiovisuel, les prises de risque se jouent de plus en plus dans les choix éditoriaux en termes de digital : chaque lancement de nouveaux programmes nous promet son lot d’innovations, de partenariats, et de propositions. Pour rappel, la révolution « Rising Star » proposera à des candidats, seuls, en duo, ou en groupe, de faire face à un mur digital. Bien loin des standards habituels des télé-crochets, le vote ne se fait donc pas uniquement par un jury ou bien par les appels ou l’envoi de SMS. Cette fois, et c’est une nouveauté qui devrait inciter les concurrents à faire de même, ce sont les télénautes qui auront le pouvoir. En effet, via l’application 6play, disponible sur tablettes et smartphones, les téléspectateurs pourront voter gratuitement en direct et auront donc la lourde responsabilité de l’avenir des candidats à chaque émission.

Dès le concept, il est évident que M6 mise énormément sur les avantages de la Social TV. En exploitant tous les écrans, via la nouvelle complémentarité second écran/écran de télévision, les téléspectateurs vont pouvoir interagir directement sur la suite du programme : Une véritable proposition Social TV dans le divertissement. A noter, pour l’aspect ludique, que les utilisateurs de Facebook ayant voté auront droit à leur photo de profil qui s’affichera en direct sur le mur digital : L’effet participatif de la Social TV est donc renforcé par ce côté visuel. Celui-ci est très important puisqu’auparavant, l’interaction était motivée notamment par l’envie de voir ses tweets affichés en direct dans une émission. Cette fois, c’est carrément une photo que certains téléspectateurs espéreront voir s’afficher !

Des partenariats pour une nouvelle ère

Afin de s’assurer du bon déroulement digital de leurs programmes, les chaînes de télévision n’hésitent plus à s’associer à des acteurs qui auraient pu être de féroces concurrents. En effet, à l’arrivée d’internet, bien des gens voyaient la fin de « l’écran roi », la télévision. Bien au contraire, l’arrivée d’internet a été prise en compte par les acteurs audiovisuels afin de rendre complémentaires des supports qui auraient pu monopoliser l’attention du téléspectateur. C’est ainsi que nous assistons à une émulation de stratégies digitales, qui s’accompagnent de partenariats structurant l’écosystème de la Social TV.

Ainsi, après le partenariat inédit en Europe entre TF1 et Vine pour « The Voice », M6 a, quant à elle, conclu des accords avec Facebook et Instagram notamment, car pour la première fois, le casting des candidats lui-même se déroule via Instagram. Il est donc ouvert à tous sur le site de partage de photos et vidéos. Une chose est sûre, l’émission, originaire d’Israël où elle cartonne et dont le format a déjà été acheté par de nombreux pays, est très attendue. En effet, avec une part de 70% des suffrages (le mur, pour se lever, doit recueillir 70% de votes favorables, les 30% restant étant partagé par le jury), le téléspectateur est tout simplement le maître et l’interaction réseaux sociaux/télévision est totale : De quoi motiver les 65 millions de téléspectateurs français potentiels, tout comme les 27 millions d’utilisateurs de Facebook en France.

Dès lors, la Social TV dans le divertissement continue sa révolution et sa mutation. Pour preuve, les premières conséquences de la proposition de M6, avec D8 qui a annoncé dans la foulée l’arrêt des votes par SMS et appels dès la prochaine saison de « Nouvelle Star ». Comme le confie Thomas Valentin, Vice-Président du Directoire, en charge des Antennes et des Contenus du Groupe M6 : « Cette collaboration avec Facebook et Instagram marque une transition vers une nouvelle ère de la social TV où les téléspectateurs, en interagissant gratuitement via leur smartphone et leur tablette, sont au cœur du dispositif. Nous sommes convaincus que la puissance de M6, alliée à Facebook et Instagram, et notre capacité commune à nous engager avec des millions de français avant, pendant et après l’émission Rising Star apportera une nouvelle dimension à ce format inédit ». Un peu de patience encore, le programme « Rising Star » est annoncé pour la rentrée 2014 !

Cédric Delblat

Passionné de Social TV, et plus largement par la télévision et les médias, je m’interesse fortement à toutes les problématiques liées à l’économie, les stratégies de communication digitales et l’avenir de l’audiovisuel. Manager, je suis en train de mettre en place ma société en production de contenus web et en stratégie digitale. Je donne également des cours d’économie audiovisuelle, d’enjeux de la télévision et de stratégies de communication digitales à l’université et dans divers établissements privés.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.