Tivine Technologies met le cap sur la Coupe du Monde

tivipedia-tivine-cdm
En septembre dernier, nous avions rencontré Nicolas Mercouroff, fondateur de Tivine Technologies à l’occasion de la création de l’application de télévision augmentée : TiVipédia. Il nous expose aujourd’hui le nouveau dispositif mis en place pour la Coupe du Monde de football et dresse le bilan de TiVipédia, quelques mois après son lancement.

SocialTv.fr : Bonjour Monsieur Mercouroff, Tivine Technologies a annoncé le lancement d’un dispositif exclusif à l’occasion de la Coupe du Monde de football, s’agit-il d’une mise à jour de votre application Tivipédia ou bien d’une nouvelle application ?

IMG_5680Nicolas Mercouroff : Il s’agit d’une mise à jour de TiVipédia qui s’inscrit dans une logique de TiVipédia puisque notre but est d’offrir aux utilisateurs de la télévision augmentée, c’est-à-dire d’apporter des informations en live sur ce qu’ils regardent. On a réalisé que la Coupe du Monde était une opportunité importante à saisir dans la mesure où elle génère une forte audience télévisuelle. C’est pourquoi il nous a semblé pertinent de proposer aux utilisateurs un dispositif spécifique pour cet événement d’autant plus que cela répond à la demande de nos utilisateurs.

Quels sont les apports de ce dispositif ?

Dans un premier temps, quand quelqu’un sera devant la retransmission d’un match de la Coupe du Monde, l’utilisateur de notre application va connaître le score en live, évidemment, mais également être au courant de tous les événements qui vont se dérouler durant le match, comme l’attribution d’un carton rouge, les penaltys ou les remplacements de joueurs sur le terrain par exemple.

Par ailleurs, à chaque fois qu’il y aura un événement, l’utilisateur pourra consulter la fiche d’un joueur avec sa biographie, des renseignements sur son équipe etc. Il va pouvoir en plus consulter les statistiques des équipes et leur classement. Enfin, il pourra s’il le désire acheter des produits tels que les maillots des joueurs.

Mais, ce n’est pas tout, lorsque l’utilisateur de TiVipédia n’est pas devant sa télévision, il pourra quand même recevoir des alertes pour lui signaler que telle équipe a marqué un but ou que tel joueur s’est fait expulser. Il y a donc un système d’alertes automatisées qui lui permet de profiter du match même s’il ne le regarde pas.

Pourquoi proposer un tel dispositif ?

Nous espérons que cela nous permette d’accroître la notoriété de notre produit. Mais cette mise à jour correspond surtout à l’attente des utilisateurs. Ils veulent davantage d’informations live quand il s’agit de matchs de foot. C’est ce qui ressort des nombreux commentaires que nous recevons. Il y a une volonté de répondre de manière précise à l’attente de nos utilisateurs.

Les études montrent que les consommateurs de télévision augmentée sont majoritairement les jeunes. Qui sont vos utilisateurs ?

Nous avons une grande fourchette de profils même si les utilisateurs majoritaires de Tivipedia sont les 20-35 ans. Nous le voyons par exemple dans le choix de définition des alertes favorites. Cependant, notre application est très simple d’utilisation et nous voyons en cette simplicité d’usage un gage de démocratisation.

Justement, la Coupe du Monde est un événement international très populaire, ce n’est pas tout à fait le type de programme qui se prête au multi-tasking. Le téléspectateur préfère rester plutôt passif devant son écran. Alors quelle est la pertinence de cette mise à jour ?

Oui vous avez raison puisque nous avons réalisé une étude l’année dernière qui confirme que les gens, malgré les nouveaux usages de la télévision, aiment toujours rester passifs devant les programmes. Notre but est d’aller plus loin que les applications de Social TV classiques qui proposent majoritairement de chatter avec sa communauté à propos de la télé : nous voulons démocratiser l’accès aux contenus enrichis, même pour ceux qui souhaitent conserver une posture en « lean back ». Ce que nous leur proposons, c’est en quelque sorte du « predictive search » qui donne l’accès à toutes les informations attendues d’un simple clic.

Du point de vue de la Coupe du monde, il y a une tendance fondamentale qui réside dans le besoin de la personnalisation du contenu que l’on regarde. Je n’ai pas forcément les mêmes demandes que mon voisin. Notre travail va consister à anticiper au maximum les demandes et à élargir l’information disponible.

Notre application, par sa simplicité d’utilisation nous permet d’élargir plus ou moins la cible puisqu’elle donne la possibilité d’accéder à des informations enrichies très rapidement et très facilement.

En quoi Tivipédia se distingue des autres dispositifs mis en place pour la Coupe du Monde ?

La mise à jour de notre application propose de recevoir des alertes et même pour les possesseurs de freebox de la piloter, voire de déclencher des enregistrements à distance. Mais notre différence réside surtout dans le fait que nous ne sommes rattachés à aucune chaîne. Par conséquent, l’utilisateur n’est pas obligé d’être devant le foot pour bénéficier de l’application. On peut tout à fait regarder M6 ou faire autre chose et recevoir les notifications du foot par exemple. On peut accéder à ces informations à distance et 24h/24.

D’où proviennent vos sources et données ?

Comme pour le reste de l’application, nous utilisons une technique d’analyse sémantique et syntaxique du contenu de la télévision. Mais concernant la Coupe du Monde, nous avons en plus un partenaire confidentiel qui nous fournit en direct et immédiatement tous les événements de la Coupe du monde.

Quels sont vos objectifs à travers cette mise à jour ?

Notre objectif est d’atteindre rapidement 50 000 à 100 000 téléchargements, entre autres grâce à la Coupe du Monde afin d’aller vers une audience toujours plus grande.

Au delà des chiffres, cette nouvelle étape est très importante dans notre développement car elle démontre l’importance d’adapter l’offre de télévision augmentée au contenu attendu par les téléspectateurs suivant le type d’émission. Le contenu enrichi est ainsi différent selon que l’on regarde un film ou un match de foot.

Par ailleurs, après la Coupe du Monde on va s’intéresser aux séries télévisées de l’été avec des offres spécifiques. On proposera également des passerelles vers les réseaux sociaux pour répondre aux attentes de nos utilisateurs.

Quelques mois après le lancement de TiVipédia, quel bilan peut-on dresser et comment envisagez-vous le paysage télévisuel à venir ?

Les premières versions de l’application, uniquement accessible sur Android, ont atteint rapidement 10 000 téléchargements avec des taux d’usage qui étaient déjà excellents (environ 50% d’utilisateurs récurrents et une personne sur deux qui utilise tous les trois jours l’application).

Désormais, Tivipédia est également disponible sur iOS et elle est toujours gratuite.

A l’avenir, la télévision va rester un lieu de rendez-vous, fédérateur, qui sera très fort. Mais chacun de nous est intéressé par un contenu personnalisé. Donc nous n’avons pas forcément les mêmes questions que les autres utilisateurs. C’est pourquoi, notre application va permettre d’accompagner ces nouvelles attentes.

La passerelle avec les réseaux sociaux va  permettre de partager le contenu enrichi avec ses amis. Notre enjeu sera donc de poursuivre la démocratisation des nouveaux usages à travers la simplicité de notre interface et des services que l’on propose.

Enfin, je vous invite à télécharger dès à présent Tivipédia pour profiter des contenus enrichis disponibles dès le match Brésil-Croatie. Très bonne Coupe du Monde à tous !

Nous remercions Nicolas Mercouroff pour cet entretien.

googleplayios

 

Gabrielle Benchetrit

Passionnée par les médias et les mutations engendrées par la convergence numérique, j’ai réalisé mon mémoire de recherche sur la place de la télévision dans le nouveau paysage audiovisuel. Je lis, je tweete et réseaute en permanence !

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.