Audience TV : interview exclusive du fondateur de Seevibes

 
 seevibes

 

Face a l’exigence toujours plus grande des annonceurs par rapport à l’efficacité de leurs campagnes TV et de leurs interactions digitales, nous avons décidé d’en savoir plus sur la mesure de l’audience. SocialTV.fr est ainsi partie à la rencontre du leader de la mesure d’audience sociale au Canada : Seevibes. Nous avons rencontré Laurent Maisonnave, son CEO, afin de mieux comprendre ce métier et ses enjeux.

Laurent MaisonnaveSocialTV.fr : Pouvez-vous nous présenter Seevibes en quelques mots?

Seevibes est le leader de la mesure de l’audience sociale de la télévision au Canada. La mission de Seevibes est d’aider à développer et monétiser la nouvelle génération de contenu télé multi-écran, tant au niveau des émissions, que des campagnes de publicité. 

Aujourd’hui, huit personnes travaillent à développer Seevibes, tant au niveau technologique, scientifique, marketing que des ventes. Nous avons des revenus avec une croissance à deux chiffres  et des finances à l’équilibre – le fameux break-even. Seevibes est au coeur du big data, avec 20 à 50 millions d’interactions sociales analysées par semaines à partir de Facebook et Twitter.

 

SocialTV.fr : Qui sont vos principaux clients? Avez-vous des exemples de campagnes suivies récemment et leurs résultats en termes d’engagement?

Une centaine de professionnels des médias et de la publicité utilise régulièrement les données et solutions de Seevibes pour prendre de meilleures décisions d’affaires. Sans tous les nommer, nous développons des projets avec des télédiffuseurs comme TVA et CBC, et aussi des agences média comme Cossette

En plus d’être fragmenté en deux langues (français/anglais), le marché canadien est deux fois plus petit que la France et dix fois inférieur aux États-Unis. Malgré tout, une émission comme Star Académie sur TVA arrive à des ratios d’engagement du niveau des grands rendez-vous américains, comme Big Brother ou Mad Men. 

Une étude de Seevibes montre également que pour une émission comme Over The Rainbow sur CBC, le 5% de personne ultra-engagée sur le deuxième écran arrive à produire 80% du rayonnement de l’émission. D’où l’importante de choyer ses plus grands fans avec des stratégies qui les impliquent davantage.

SocialTV.fr : Twitter vient juste d’annoncer une nouvelle solution publicitaire basée sur le ciblage de mots clés. Quelles opportunités cela génère-t-il pour vous?

À chaque fois qu’un grand joueur de l’industrie se positionne sur la social TV, c’est une validation supplémentaire du modèle d’affaires de Seevibes. Ce fut le cas en décembre dernier quand Nielsen a fait l’acquisition de notre homologue américain SocialGuide, et en février quand Bluefin Labs est passé sous la main de Twitter.

En plus de disposer du graph de la télévision, Seevibes à développé le graph des 500 plus grandes marques au Canada. Nous disposons ainsi de données détaillées sur l’affinité de marque avec la télévision sur plusieurs millions de profils. Nous travaillons avec les professionnels de la publicité pour utiliser ces informations en conjonction avec Twitter Ads et Facebook Ads pour optimiser les campagnes cross-média. Au final, les nouvelles solutions de ciblages publicitaires de Twitter viennent s’intégrer parfaitement avec les projets que nous développons. 

SocialTV.fr : Concernant les agences médias, quel est leur degrés de maturité sur l’environnement social TV? J’entends par là, sont-ils encore en phase de test & learn ou commencent-ils à engager des budgets mensuels et réguliers?

Comme je l’indiquais précédemment, nous travaillons déjà avec des agences médias sur la mise en place de campagne cross-média. Les agences ont beaucoup d’appétence pour le sujet et dans le même temps elles savent qu’elles doivent répondre aux exigences toujours plus grandissantes des annonceurs. Comme les budgets télés sont les plus importants – 40% à 50% des investissements publicitaires, l’intérêt des agences est aussi de trouver des solutions pour les préserver. La social TV a le potentiel de répondre aux attentes des annonceurs.

SocialTV.fr : Le commerce TV pointe le bout de son nez, quand pensez-vous que les consommateurs et les téléspectateurs seront prêts pour acheter les produits vus en direct à la TV?

Personnellement, je pense que l’écran de télévision est l’un des meilleurs endroits pour offrir du divertissement. Par contre, je ne vois pas à court terme les téléspectateurs se transformer instantanément en consommateurs à l’aide de leur télécommande. Acheter en direct à la télévision est certainement l’une des choses les plus attendues par les annonceurs, mais en aussi l’une des dernières choses que les téléspectateurs attendent pour l’instant. Si quelqu’un peut apporter une solution intéressante au commerce TV, je pense que c’est Wondereur, qui mêle de façon innovante Storytelling eRetailing sur le deuxième écran.

SocialTV.fr : La TV connectée et ses stores a des difficultés à se développer et à être véritablement utilisée par les consommateurs. Pensez-vous que l’avenir de la TV passera par les applications second écran (sur tablette / smartphone)? Les App stores sur la TV ont-ils de l’avenir?

La télévision 3D et les Smart TV sont les deux tendances que j’ai eu le plus de mal à croire. Le second écran – smartphones et tablettes en tête – est vraiment là où se poursuit l’expérience de télévision. Il faut des appareils personnels, car on ne peut pas partager son expérience sur le grand écran à la vue de toutes les personnes qui sont dans le salon. Ceux qui ont connecté leur compte Facebook avec une télévision comprennent ce que je veux dire 😉

SocialTV.fr : Comment percevez-vous l’évolution de la social TV en 2013 / 2014?

En 2014, la social TV sera toujours plus haut, toujours plus grand! Poussée par plus d’exigence de retour sur investissement des annonceurs, et boosté par l’envie des téléspectateurs d’avoir une expérience plus riche et plus engageante, la télévision sociale n’est pas prête à faiblir. Mais pour soutenir ce développement, je pense que l’industrie doit à la fois travailler sur une standardisation de l’offre publicitaire sur le deuxième écran et sur une standardisation de la mesure, là où Seevibes excelle!

SocialTV.fr : Le magazine Wired titrait “la famille Nielsen est morte”. Si Nielsen s’est rapproché de Twitter pour proposer enfin une analyse de l’audience cohérente, comment voyez vous Nielsen se positionner durant les prochains mois?

Nielsen est acteur incontournable aux États-Unis. La compagnie est à l’origine de la mesure qui a permis de développer toute l’industrie des médias. Encore une fois, après leur positionnement sur la Social TV Ratings, nous sommes heureux de leur reconnaissance de ce que finalement Seevibes développe depuis 3 ans au Canada.

SocialTV.fr : SeeVibes a-t-il des opportunités de croissance à l’étranger?

Oui… est-ce que vous souhaitez en savoir plus? Il va falloir attendre un petit peu plus pour connaître les détails. Je peux juste vous confirmer que nous travaillons avec des clients à l’international.

SocialTV.fr : Pour terminer l’interview, que peut-on souhaiter à Seevibes pour 2013?

Toujours plus haut, toujours plus grand 😉

Pour suivre Laurent Maisonnave, suivez-le sur twitter.

Seevibes

 

Marc Lindner

J’évolue actuellement dans l’univers du mobile marketing et je m’intéresse de très près à l’ensemble de l’écosystème média-tv (chaînes, startups, hardware…).

1 commentaire

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.