Les obstacles que la Social TV doit encore surmonter

Les obstacles de la Social TV

 
L’acquisition de Bluefin Labs par Twitter, entre autres, nous pousse à nous demander si 2013 sera “l’année de la Social TV”. Dans son article datant du 13 mai dernier, Chris Copeland, CEO de GroupM Next, nous fait part des 3 plus grands obstacles auxquels doit faire face la Social TV afin de devenir mainstream.

En premier lieu, nous devons trouver comment réussir à intégrer Twitter à la “télévision épisodique” (Séries TV…) d’une manière aussi efficace que pendant les événements télévisés (Super Bowl, Césars…). Ce point me paraît quelque peu complexe. Assurément, les séries sont des types de programmes où le téléspectateur se plaît à se laisser immerger dans le contexte narratif. De fait, l’action de tweeter l’empêche de “savourer” l’épisode et peut également lui faire rater des détails : que ce soit des éléments qui se révéleront ensuite majeurs [SPOILERS], comme pour Breaking Bad, ou des références à d’autres séries [SPOILERS], comme dans 30 Rock. Par conséquent, il semblerait que, pour les séries, le bridge content soit plus pertinent.

Pour rappel, le bridge content, notion définie par Mike Proulx, auteur de “Social TV: How Marketers Can Reach and Engage Audiences by Connecting Television to the Web, Social Media, and Mobile »qui permet aux programmes de continuer à retenir l’attention de l’audience entre les épisodes et/ou les saisons via le partage de contenu sur les réseaux sociaux par exemple.

Deuxièmement, il est important de mettre en place une curation des tweets durant les événements télévisés. En effet, il est nécessaire que Twitter, en train de travailler sur ce point, ou un autre acteur puisse proposer un flux clair et condensé aux chaînes et aux téléspectateurs.

Le dernier obstacle est ce que l’auteur nomme le facteur “Where does it happen ?“, c’est-à-dire le facteur “Ça se passe où ?”. Ce dernier est majeur, dans le sens où c’est celui qui va permettre au phénomène de la Social TV de se démocratiser dans les foyers. Effectivement, il illustre le fait qu’il n’existe pas encore une seule destination où les téléspectateurs se dirigent pour enrichir leur expérience télévisuelle.

Pourtant, diverses applications sont présentes, que ce soit des applications second écran “générales” à l’instar de Zeebox, Get Glue, TV Check, ou des applications spécifiques à des chaînes (MYTF1) ou programmes (Eurovision). En parallèle, Twitter, et ses hashtags, est devenu une plateforme majeure concernant les échanges durant des programmes et souhaite maintenir les téléspectateurs pour une expérience plus complète. Enfin, Facebook est également en train de mettre en place différents dispositifs pour devenir un acteur non pas seulement en amont et en aval des programmes mais aussi en direct : Pendant le dernier MTV Movie Awards, les votes pour la catégorie Meilleur Héros pouvaient être effectués via Twitter mais aussi via Instagram.

Pour terminer, nous nous trouvons dans une étape importante où les différents acteurs de l’éco-système recherchent et offrent de nouvelles expériences aux téléspectateurs afin de voir ce qui fonctionne le mieux et quelle plateforme est la plus à même de devenir une référence quant à la Social TV…Et les annonceurs seront également présents pour scruter les conclusions.

Et vous, pensez-vous que 2013 soit l’année de la Social TV ou est-elle encore confrontée à de trop nombreux obstacles ?

Source

Marina Carlos

Actuellement en recherche d’emploi dans le Social Media et/ou la Social TV, je scrute l’actualité de cette dernière, notamment concernant les séries TV.

7 commentaires

  1. jean-yves le moine dit :

    l’avenir de la social TV c’est le transmedia.
    rentre plus dans le contenu, avant pendant et après le liveTV.

    • Marina Carlos dit :

      Merci Jean-Yves pour votre avis ! En effet, le Transmedia semble être une énorme opportunité pour la Social TV, et surtout, comme vous le dites, dans cette notion de bridge content où les programmes pourront interpeller et échanger avec les téléspectateurs en amont et en aval. Il est important de rappeler que la Social TV n’est pas qu’une action ponctuelle.

  2. Très bon article Marina. Il est à vrai que le marché est actuellement très fragmenté et qu’aucun joueur ne domine encore la télé sociale. Il ne faut que regarder le chiffres quant au pourcentage de gens qui utilisent réellement Twitter pour discuter à propos d’une émission. Je crois effectivement que la majorité des gens trouve un peu complexe l’utilisation des hashtags et que ceci n’aide vraiment pas à l’adoption en masse de Twitter durant les heures d’écoute.

    Malgré sa limite à 140 caractères, je pense aussi que ce n’est pas la masse qui désire prendre le temps de s’exprimer… trop long, perte d’attention, etc.. Une solution efficace devrait être envisagée pour aider les auditeurs à s’exprimer plus facilement et plus rapidement… Nous travaillons pour notre part à ceci et croyons que nous tenons une bonne solution. À suivre…

    Bon article et au plaisir de te lire de nouveau à ce sujet.

    • Marina Carlos dit :

      Bonsoir Frédérick,

      Merci beaucoup pour votre commentaire et vos ajouts pertinents !

      Assurément, les usages liés à la Social TV restent encore minoritaires vis-à-vis des audiences globales d’un programme. Cependant, comme vous l’expliquez, une solution efficace pourrait être à même de “démocratiser” ces pratiques; et je suis dès lors impatiente de pouvoir découvrir Liveshout !

      Très bonne soirée !

      • Zagdanski dit :

        Bonjour Marina,
        Je découvre à l’instant votre pertinent article. J’espère que vous serez curieuse du concept et du projet ambitieux de Social TV auquel je mets la dernière main, intitulé PoP-uP. Je commence d’ores et déjà à poster des vidéos semi-comiques en anglais le concernant sur Instagram, mais dès que j’en aurai peaufiné la présentation, je serai ravi d’avoir votre avis.
        Cordialement.
        Stéphane Zagdanski

        • Marina Carlos dit :

          Bonjour Stéphane,

          Merci beaucoup pour votre commentaire ! Nous serions ravis de pouvoir lire la présentation de votre projet SocialTV “PoP-uP” dès que celle-ci sera effectuée !

          Très bon après-midi !

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.